29 juillet 2021
La pêche, une activité touristique en plein essor au Mexique

La pêche, une activité touristique en plein essor au Mexique

Le tourisme de pêche est un moyen de s’immerger autrement dans un milieu naturel. Il s’agit pour les voyageurs de vivre une expérience unique, tout en étant acteurs de leur découverte. Au Mexique, de nombreuses agences proposent diverses formules permettant de découvrir les fonds marins et d’eaux douces du pays. Guidée ou pas, cette activité fait souvent appel à des pratiques traditionnelles locales.

Faire la différence entre la pêche sportive et le tourisme halieutique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’abord de connaître la différence entre le tourisme halieutique et la pêche sportive, bien que les deux activités puissent être pratiquées au cours d’un séjour touristique. La pêche sportive comprend cinq activités, dont la pêche en eau douce et au coup, la pêche à la mouche, la pêche aux carnassiers, la pêche à la carpe et la pêche en mer. L’objectif principal est le plaisir de la pratique et la consommation et la vente sont secondaires. Entre autres, la pêche sportive vise la capture des plus grosses prises ou le plus grand nombre en un temps limité. Un équipement coûteux et de bonnes conditions physiques sont nécessaires.

Le tourisme halieutique, quant à lui, a pour objectif de faire vivre une expérience de prélèvement faunique. Il peut donner lieu à la remise à l’eau des captures selon le principe de « catch and release ». Le recours à un guide peut être, en outre, imposé par une réglementation. À noter que contrairement à la pêche sportive et au tourisme de chasse qui sont généralement prisés par la gent masculine, le tourisme halieutique est plus familial et grand public.

Les côtes mexicaines et la richesse de sa biodiversité marine

Au Mexique, la pêche est l’une des activités économiques essentielles du pays. Ce dernier dispose en effet de produits halieutiques inestimables grâce à ses plus de 10 000 km de côtes et ses nombreux lacs. Au total, la pêche au Mexique génère environ 2 millions d’emplois. On y trouve presque dans toutes les régions du poisson sur les étals des marchés et aux menus des restaurants. Des structures y sont mêmes mises en place pour gérer, coordonner et développer la politique menée dans le cadre du développement des ressources aquacoles et halieutiques. Notons que le Mexique est l’un des premiers au monde dans le domaine de l’exportation de crevettes et de diverses espèces de poissons. Au sud du pays, sur les bords de la mer des Caraïbes à Yucatan, la pêche vivrière présente une croissance particulière avec des ressources importantes et des espèces locales abondantes comme la « mojorra ».

Les meilleures destinations mexicaines pour les grosses prises

De par la grande richesse de ses espèces maritimes, il n’est pas étonnant que la pêche au Mexique soit très appréciée par les pêcheurs des quatre coins du monde, et notamment les voyageurs en quête d’une expérience unique dans le domaine. Trois destinations sont incontournables pour s’’adonner à cette pratique. Parmi elles, la Playa del Carmen est prisée en raison de la grande diversité d’espèces maritimes peuplant ses eaux. Le type de pêche le plus courant dans cette zone est le « Jigging » qui implique l’utilisation d’un leurre en forme de poisson. Pour cette activité, il faut louer un bateau équipé avec un guide pour rejoindre des endroits précis.

La pêche, une activité touristique en plein essor au Mexique

 

Zihuantanejo est, en outre, une zone de pêche connue qui est privilégiée des pêcheurs en quête de belles prises. Pour rejoindre cette destination avec mexique prestige voyages, il faut se diriger à près de 200 km au nord d’Acapulco sur la côte ouest du Pacifique. Le lieu a préservé son aspect authentique de village de pêcheurs. Il donne aux voyageurs l’opportunité de capturer de belles prises comme l’espadon-voilier, les carangues ou encore le poisson-coq. Pour pêcher ces espèces qui sont souvent proches de la côte, on utilise les « coques pangas » ou un « banana boats » qui sont des bateaux typiques de la région.

Enfin, la ville de Cacun est célèbre pour abriter quelques-unes des plus belles plages du pays. Il s’y trouve de nombreuses stations balnéaires dont certaines sont propices à la pratique de la pêche récréative. Les visiteurs y auront l’occasion de faire une expérience originale en côtoyant le quotidien d’un pêcheur local. Ils iront à la pêche en compagnie d’un équipage composé de locaux. Il est également possible de louer un bateau équipé et naviguer en pleine mer.

Conseils et astuces pratiques pour un séjour pêche réussi

Comme pour toute autre activité à faire lors d’un séjour dans un pays étranger, pratiquer la pêche sportive ou récréative au Mexique nécessite la prise en considération de quelques conseils. Ceux et celles qui ne souhaitent pas sortir en bateau, la pêche à la mouche constitue une alternative viable. Il suffit de lancer la ligne depuis la plage au petit matin. Par ailleurs, notons qu’au Mexique, il faut disposer d’une licence pour pratiquer la pêche sportive. Pour cette information et pour tout autre renseignement, il ne faut pas hésiter à consulter les forums de pêcheurs avertis ou auprès d’un club.

À environ deux heures de Mexico se situe la réserve écologique Arcoiris. Cet endroit abrite un lac de plus de 10 000 m² d’eau, entouré d’une forêt luxuriante. Le lieu est doté d’équipements touristiques répondant aux besoins des voyageurs. Outre la pêche, d’autres activités y sont proposées, à privilégier pour ceux qui voyagent en familles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *