21 mai 2024
Que doit-on savoir sur La blépharoplastie ?

La blépharoplastie : que doit-on savoir ?

Il y a un adage qui dit : « les yeux sont le miroir de l’âme ». La beauté du regard est un atout que l’on sublime. Toutefois, avec le temps, la peau perd de sa tonicité. Il en est de même au niveau des paupières. Des rides et poches se forment sous les yeux. L’apparence parait fatiguée. La blépharoplastie vise à corriger ces disgrâces. Elle peut être une solution pour corriger ces petits défauts.

Qu’est-ce que c’est que la blépharoplastie ?

La blépharoplastie Paris est une chirurgie esthétique des paupières. Elle vise à corriger les signes du vieillissement apparent au niveau du regard. L’opération permet de retrouver une apparence plus harmonieuse et rafraichie. D’ailleurs, il y en a de nombreux types. Tout d’abord, il y a les blépharoplasties supérieures. Ces dernières concernent surtout les paupières tombantes et lourdes. Ensuite, il y a les blépharoplasties inférieures. Elles s’occupent des paupières ridées par le relâchement cutané et affaissé. En d’autres termes, elles permettent de rajeunir le regard en gommant les rides sous les yeux. En plus, elles peuvent retirer les cernes et poches graisseuses situées sous les yeux. Et tout cela, sans dénaturer l’expression du visage.

Par ailleurs, la blépharoplastie Paris se pratique vers la quarantaine. La plupart des personnes ont en recours lors de l’apparition de premiers signes d’altération cutanés. C’est souvent dû au vieillissement. Il est tout de même possible d’avoir recours à cette opération plus précocement. C’est le cas lorsque les disgrâces sont d’ordre congénital. Cette opération concerne aussi bien les femmes que les hommes. C’est une intervention simple qui donne d’excellents résultats. Quoi qu’il en soit, pour assurer le bon déroulement de l’intervention, il faut un spécialiste. En effet, la compétence en chirurgie esthétique est une spécialité chirurgicale universitaire. De ce fait, le cursus du chirurgien repose alors sur la formation qu’il a suivie.

Comment se déroule l’opération de blépharoplastie ?

La première étape de la blépharoplastie Paris, c’est la consultation. Durant la première auscultation, le praticien va interroger le patient. Il va pratiquer un interrogatoire, afin de bien évaluer les mécanismes en cause. Ensuite, il va effectuer un bilan photographique. Puis, un compte rendu pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions. C’est essentiel dans la mesure où il permet d’éliminer le trouble de la coagulation. De plus, un examen ophtalmologique sera prescrit pour dépister une éventuelle pathologie oculaire. Il arrive souvent que cette dernière soit susceptible de contre-indiquer l’opération. Après cela, un devis détaillé sera remis au patient. Il contiendra un détail de toutes les modalités de l’intervention. Le médecin va alors accorder un délai de réflexion de 15 jours au patient. Cela est indispensable comme pour toute intervention de chirurgie esthétique.

La seconde étape consiste à appliquer l’anesthésie locale. Elle est réalisée au plus tard 48 heures avant l’intervention. La prise de médicament contenant de l’aspirine sera proscrite durant les 10 jours suivant l’intervention. En plus, l’arrêt du tabac est vivement conseillé 10 jours avant et une semaine après l’intervention.

La troisième étape, c’est la blépharoplastie Paris. Normalement, un lifting des paupières ne dure que 20 minutes. Elle peut s’élever jusqu’à 1 heure en fonction du nombre de paupières à traiter. Cette durée dépend également du type de correction à apporter. En général, un bon praticien s’assurera d’être précis afin d’éviter une sur-correction. Cela évite que le résultat soit peu naturel. Des incisions cutanées vont être dissimulées dans les plis naturels. En ce qui concerne les paupières supérieures, elles sont cachées dans le sillon. Ce dernier est situé à mi-hauteur de la paupière. Il est placé entre la partie mobile et la partie fixe de la paupière. Quant aux paupières inférieures, elles sont placées 1 à 2 mm sous les cils. Cela est fréquent dans la mesure où un surplus de peau doit être traité.

En outre, la blépharoplastie Paris peut se juxtaposer à d’autres gestes chirurgicaux. On peut distinguer, le lipofilling. Ce dernier consiste à prélever une petite portion de graisse sur le patient lui-même. Cette matière grasse sera ensuite réinjectée dans les cernes. Cela va alors diminuer ou effacer l’aspect creusé.

Par ailleurs, le médecin pourra réaliser un sillon palpébral pour les patients d’origines asiatiques. Généralement, ils en sont génétiquement dépourvus. Le médecin pourra aussi effectuer une canthopexie. Cette dernière permet de redonner une forme en amande à un regard naturellement triste. Elle retend la paupière inférieure. De cette manière, les hernies graisseuses inesthétiques sont supprimées. Le surplus de muscle et de peau relâché, quant à lui, est éradiqué. Ensuite, les sutures sont réalisées avec des fils très fins. Ces derniers sont habituellement non résorbables. Alors, le médecin va les retirer après quelques jours.

Quid des suites opératoires ?

Les premiers jours, il est recommandé de prendre beaucoup de repos. Il est important d’éviter tout effort violent. Les patients peuvent ressentir un peu de douleurs les 24 heures qui suivent l’opération. De même, un sentiment d’inconfort avec une sensation de tension des paupières sera ressenti. Médicalement, les suites opératoires sont principalement marquées par un œdème et des ecchymoses. Ces derniers restent variables selon les patients et leur sensibilité cutanée. Ces petits désagréments s’estompent au bout de 4 à 7 jours. En plus, il est facile de les camoufler avec un anti-cerne. En cas d’œdème marqué, il faut appliquer au quotidien des compresses de sérum physiologique glacées. En effet, l’action anti-inflammatoire du froid est utile dans ce cas.

En outre, une sécheresse oculaire peut apparaître les premiers jours. Cela conduit à une légère irritation des yeux. Elle pourra être traitée par l’application d’un collyre hydratant. Ce dernier est composé de gouttes de sérum physiologique. Au cas où l’intervention concerne les paupières supérieures, le retrait des fils doit se faire. Il s’effectue entre les 4 ᵉ et les 6 ᵉ jour après l’intervention. Il en est de même lorsque l’opération concerne les paupières inférieures par voie sous-ciliaire. Les cicatrices peuvent rester un peu rosées pendant les premières semaines. Les éléments découlant de l’opération vont s’atténuer progressivement. Quelques jours après l’opération, les patients peuvent reprendre leurs vies socio-professionnelles. Le maquillage sera autorisé à partir des 7 ᵉ jour postopératoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *