25 septembre 2022
Aiguille cuir

Comment choisir soigneusement son aiguille pour cuir ?

Si vous voulez réaliser des coutures très fines sur du cuir, il sera préférable d’utiliser une machine munie d’un moteur puissant afin que l’aiguille passe facilement par le cuir pour créer une pointe fine d’où passe le fil à coudre, sans avoir besoin de forcer sur la manivelle, ni à abîmer le cuir et l’aiguille.

Aiguille pour cuir : pourquoi il est important de bien la choisir ?

Lors des travaux de couture, il faut bien choisir son aiguille pour le cuir, il faut tenir compte de plusieurs critères : les longueurs des aiguilles à coudre qui doivent être adaptées aux épaisseurs des cuirs, elles sont indiquées en millimètres (mm). Les aiguilles les plus courantes sont de 80 mm et 120 mm. Pour des petits objets, on peut utiliser une aiguille de 60 ou 70 mm. Le diamètre intérieur (en millimètres), qui correspond au calibre d’une aiguille pour le cuir, c’est lui qui détermine sa capacité à traverser le cuir sans se briser ni percer un trou trop grand. Il est généralement compris entre 2 et 3,5 mm pour les machines à coudre traditionnelles (Janome, Elna, Husqvarna Viking) et jusqu’à 4 ou 5 mm pour une machine à coudre électrique ou une machine à coudre industrielle (Yamata, JUKI, Conséquence).

L’aiguille à coudre est étroitement liée à la qualité de votre couture. Il est donc important d’utiliser une aiguille non pas adaptée à tous les tissus, car ca n’existe pas, mais juste la plus adéquate au tissu que vous utilisez et que cette dernière ne risque pas de s’endommager ou de s’émousser rapidement. La plupart des machines à coudre disposent d’une bobine d’aiguilles, mais il existe également des modèles munis d’un plateau pour les aiguilles, comme exemple : machine à coudre Brother et machine à coudre Singer, ce qui permet un gain de temps considérable lorsqu’on change souvent d’aiguille. Si vous achetez une machine sans plateau pour les aiguilles, n’oubliez pas quelques paires supplémentaires afin que celles-ci soient toujours disponibles en cas de besoin.

L’aiguille est donc l’outil majeur et indispensable pour la couture et broderie, elle permet de faire des points serrés ou lâches, d’assembler les tissus et de fixer le fil sur le tissu. Il existe différentes tailles d’aiguilles qui sont adaptées aux différents types de tissus. Ainsi, il faut utiliser une aiguille plus fine pour du coton que pour du lin où l’on peut pratiquer des points serrés sans risque de déchirer le tissage. On distingue 2 grandes familles d’aiguilles : les aiguilles droites et les aiguilles circulaires. Les premières se terminent par une pointe en forme de crochet tandis que les secondes possèdent un manche en plastique permettant aux couturières d’enrouler son fil autour afin d’obtenir un résultat identique à celui obtenu grâce aux machines industrielles (fil auto-engrenant). Pour les débutants, lorsqu’on commence sa carrière en couture, on doit savoir choisir son matériel, pour ce faire, il convient avant tout de connaître la taille exacte du point souhaité puisque chaque type d’aiguille correspond à une largeur spécifique. Par exemple, si vous voulez réaliser des points fins comme ceux réalisables sur machine, vous devrez utiliser une aiguille n°80, si vous pratiquez beaucoup la broderie, optez plutôt pour une grosse aiguille n°12 qui donnera un rendement optimal, mais ne servira pas forcément pour la couture. En effet, elle est trop épaisse et risquerait alors de déformer votre travail.

Matériel de couture : aiguille pour coudre le cuir et le similicuir

Les tissus épais demandent des outils et accessoires de couture spéciaux pour leurs textiles, le cuir est un tissu épais, comme d’ailleurs les similicuirs ou le skaï qui sont des tissus synthétiques (plastique) imitant le cuir. Le point de couture le plus utilisé pour coudre le cuir très épais est le point droit, il permet d’obtenir un bord fin et régulier. Il faut savoir que les aiguilles à coudre du cuir sont différentes des autres aiguilles à coudre, elles ont une tête ronde et non plate, ce qui facilite la pénétration. Les points de couture spéciaux pour la couture du cuir sont : le point droit (pour les côtés) et le point zigzag (pour l’assemblage des pièces). Pour assembler 2 morceaux de cuirs, on peut utiliser un simple fil marron ou blanc, mais si vous voulez obtenir un effet « vintage », n’hésitez pas à utiliser des fils colorés. Vous pouvez trouver ces points sur internet en tapant « points de couture spéciaux pour la couture du cuir ».

L’industrie du textile pour le cuir est en plein essor en France, le cuir est un matériau noble qui se travaille facilement depuis des siècles, les marques de vêtements pour femmes et hommes sont nombreuses, mais on peut aussi trouver des maroquineries, des chaussures, des sacs, des portefeuilles, des jeans et bien d’autres produits et articles. Le travail du cuir est un métier à part entière, il faut être capable de travailler le cuir et d’en faire des produits finis. Le cuir est utilisé pour la confection de vêtements et accessoires.

Les peaux sont également utilisées pour fabriquer des étuis et pochettes pour les haches, couteaux, etc. Le cuir est aussi très présent dans les armées comme matériau isolant ou revêtement intérieur des gilets par balle et tenus militaires.

Le matériel pour coudre à la main ou avec une machine est varié pour les particuliers et professionnels, le kit de couture contient des outils et des articles de mercerie, comme exemple : (fermoirs-maroquinerie, anneaux, élastiques, ciseaux, rivets, oreillettes, boutons, boucles, épingles, piquer, enfile-aiguille, mètre ruban, cire, pinces, fils à coudre, lacets, boutonnière, fil de coton, dé à coudre, point de croix, alêne, aiguille double, cutter, porte-aiguille, fil polyester, craie, chaînette, coupe-fil, fil à broder, fil de canette, feutre, fil de lin, papier de soie, vis du support, glissière, tournevis, pins, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.