29 juillet 2021
Plombier Bruxelles

Les différentes étapes d’une installation de plomberie

Pour la construction de votre habitation, les travaux d’installation de la plomberie sont très importants. Ils sont considérés comme le second œuvre. Mais en vrai, la plomberie regroupe de nombreux éléments. Ainsi, son installation se déroule à travers différentes étapes. Quelles sont-elles ? Les lignes qui suivent vous en diront davantage.

La pose du compteur d’eau

La pose du compteur d’eau constitue la toute première étape dans l’entreprise d’installation d’une plomberie. C’est d’ailleurs l’une des phases primordiales du processus. Le compteur d’eau reste sous le contrôle de la compagnie des eaux. Cette dernière est aussi chargée de gérer le réseau de distribution.

L’installation de la robinetterie

Après la pose du compteur d’eau, il y aura l’installation de la robinetterie. Ces travaux sont réalisés par plombier bruxelles. En réalité, la robinetterie désigne tous les équipements, à tournant ou à soupape. Ils sont sine qua non pour installer la plomberie. Vous pouvez avoir :

  • Le robinet qui dispose d’un obturateur manœuvrable permettant d’actionner ou d’interrompre l’écoulement d’eau ;
  • Les vannes qui sont des formes de robinet utilisées pour les tuyauteries de grands diamètres ;
  • Les clapets dont le rôle est la définition d’un seul sens de passage à l’eau ;
  • La soupape de sécurité qui entraîne la normalisation de la pression dans une enceinte par l’évacuation d’eau en excès ;
  • Le détendeur qui est un appareil monté juste après le compteur dans le but de limiter la pression dans les canalisations domestiques.

L’installation du contrôleur de circulation

L’installation du contrôleur de circulation est également déterminante lors de l’installation de la plomberie. Cet organe vous permettra notamment d’observer le passage de l’eau dans les canalisations. Pour cela, il possède un hublot au travers duquel vous pourrez visualiser une hélice dont les mouvements déterminent l’écoulement ou non de l’eau.

L’installation de la tuyauterie

Étape à absolument privilégier, la tuyauterie représente l’axe sur lequel repose la plomberie. Dans le cadre de l’installation de la tuyauterie, vous aurez à réaliser un choix parmi les nombreuses variétés de tuyaux qui existe sur le marché.

  • Les tuyaux en cuivre : ce sont les classiques de la plomberie. Ils sont résistants, insensibles à la température, esthétiques et antibactériens. Toutefois, ils sont coûteux ;
  • Les tuyaux en PVC : ils sont légers, faciles à utiliser, économiques et isolants. Ces tuyaux sont cependant sensibles aux UV ;
  • Les tuyaux en PER : ces variétés de tuyaux sont robustes, permettent une bonne isolation phonique et ne présentent pas de sensibilité à la corrosion. Seul problème, ils nécessitent un savoir-faire particulier ;
  • Les tuyaux multicouches : étanches et présentant de bonnes performances acoustiques, ces tuyaux ne se déforment pas. En raison de leur poids, ils sont difficiles à installer ;
  • Les tuyaux flexibles : ils sont robustes, résistants et souples. Pour cela, cette variété de tuyaux est onéreuse.

L’installation des équipements sanitaires

La dernière étape pour installer la plomberie concerne l’installation des équipements sanitaires. Ici, il faudra faire intervenir un professionnel en branchement. En réalité, pour installer la plomberie de la cuisine, il faut commencer par brancher les équipements au réseau d’alimentation pour finir par l’évacuation des eaux usées.

Par rapport au montage des w.c., il est nécessaire de mettre en place le réservoir, la cuvette puis de mettre en service la chasse d’eau.

L’installation d’une plomberie suit différentes étapes. Il y a la pose du compteur d’eau et l’installation de la robinetterie, du contrôleur d’eau, de la tuyauterie et des équipements sanitaires. C’est l’ensemble de ces travaux qui donnent un attrait particulier au logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *